Bienvenue chez vous dans la principauté de Chimay

Le nom de Chimay est immanquablement associé à la bière et aux fromages. Pourtant, la ville recèle bien d’autres trésors. Balade dans ce petit bout de l’Entre-Sambre-Et-Meuse érigé en principauté par Maximilien d’Autriche…

Version:1.0 StartHTML:0000000167 EndHTML:0000005714 StartFragment:0000000484 EndFragment:0000005698
A tout seigneur, tout honneur, nous commençons la visite par le château des Princes de Chimay. Construit sur un promontoire rocheux, la bâtisse aurait été construite vers l’an 1000. En un millénaire, le château a évidemment évolué. Une évolution rendue obligatoire par le fait que, pendant le Moyen-Age, les visiteurs avaient la fâcheuse habitude de brûler le château une fois qu’ils quittaient les lieux. Chimay a ainsi brûlé huit fois, la dernière en 1935 suite à un court-circuit.
Le titre de Prince de Chimay est aujourd’hui porté par le Prince Philippe de Caraman Chimay, il habite toujours l’édifice en compagnie de son épouse, la Princesse Françoise et de sa mère, la Princesse Elisabeth. La grande particularité de cette destination touristique réside dans cette cohabitation : les visiteurs sont amenés à croiser les châtelains et le tourisme doit s’accommoder de la vie de famille des princes.
Un château en phase avec son temps
Si vous connaissiez le château de Chimay avant 2013, oubliez tous vos souvenirs. Entre 2011 et 2013, la bâtisse a été entièrement rénovée. Les propriétaires des lieux se sont entourés des meilleurs artisans pour redonner à l’endroit son lustre d’antan.
La visite du rez-de-chaussée se fait grâce à une tablette (le prêt est compris dans le prix d’entrée). L’appareil géolocalisé vous permet de suivre toutes les explications de Princesse Elisabeth ou du facétieux Chevalier Enguerrand. Pour les moins aguerris en matière de technologie ou ceux qui veulent en savoir plus, un guide en chair et en os reste néanmoins toujours dans les parages. Si vous avez de la chance, ce guide peut même être Princesse Elisabeth, elle-même. Effet « princesse » garanti auprès des plus jeunes et des autres…
Ce parcours high tech se clôture en beauté dans le théâtre du château qui date de 1863 et où est projeté un film en 3D retraçant l’histoire des lieux et de leurs habitants.
Pour aller plus loin : http://www.chateaudechimay.be/
L’étang de Virelles
A trois kilomètres de la ville de Chimay, se trouve le domaine de Virelles, une réserve naturelle installée autour d’un étang de 125 hectares. Particularité des lieux, les gestionnaires souhaitent y faire cohabiter préservation de la nature et sensibilisation du grand public.
La balade à l’aquascope de Virelles commence dans le centre d’interprétation de la nature. Ensuite, bien sûr, c’est tout le monde dehors ! Le sentier découverte s’articule en trois temps : sous l’eau, grâce un passage aménagé sous le niveau de l’étang ; au niveau de l’eau et dans les arbres.
Ici, pas de sensationnalisme, pas de nature « prête à l’emploi » avec des animaux en cage, on vous invite plutôt à découvrir la vraie nature, celle qui demande qu’on se taise pour entendre les oiseaux chanter ou qu’on sorte ses jumelles pour apercevoir des cigognes nicher. Le domaine a en effet l’honneur d’avoir été choisi comme lieu de nidification par un couple de cigognes. Si vous voulez les voir, il ne faut pas trop traîner. Les oiseaux et leur petite famille devraient quitter les lieux à la mi-juillet.
Pour aller plus loin : http://www.aquascope.be/index.htm
Chimay, petite cité accueillante
Chimay se situe loin des grands itinéraires touristiques alors quand on a fait l’effort de se rendre jusque dans ce petit coin de la botte du Hainaut, on en profite jusqu’au bout ! On vous invite donc à vous perdre dans les petites rues du centre.
Sur la grand place, trône la fontaine aux Princes érigée en 1852 par le Prince Joseph Ier de Riquet, qu’on appelle le Grand Prince. Son nom vaut la peine d’être mentionné parce que c’est lui qui a donné des terres pour fonder l’abbaye trappiste de Scourmont où on fabrique aujourd’hui un célèbre breuvage... Sur la place aussi, se trouve l’hôtel de ville. Le bâtiment a été reconstruit en 1724 aux frais du Prince de Chimay qui voulait pouvoir y transférer les malfrats qui croupissaient dans sa prison. Les cachots sous l’Hôtel de ville existent toujours, ils peuvent être visités lors d’expositions temporaires.
 
Un peu plus loin, la collégiale est dédiée à Saint Pierre et Paul. Elle est de style gothique picard hennuyer et possède un clocher bulbeux caractéristique de la région. Elle abrite notamment le mausolée en marbre de Charles Ier de Crohy, premier Prince de Chimay.  


  
   Publier sur votre site

Bienvenue chez Vous

Bienvenue chez vous au MMM

Le shopping… un plaisir pour certains, une corvée pour d’autres ! Néanmoins, rares sont ceux qui ...

 |  Vu 1258 fois.

49 Enregistrement(s) - (Page 1)

Service compris

  • Service Compris du 17 mars 2017

    On fête l'anniversaire, le 45ème du JB Band en en parlant avec son fondateur Jean Leclercq, et le 397ème pour la très célèbre Ducasse de Messines, et c'est Michel Lepomme ...

  • Service Compris du 10 mars 2017

    Le salon Talentum Mons se tiendra la semaine prochaine, c'est une occasion extraordinaire pour de nombreux demandeurs d'emploi de Mons-Borinage de rencontrer des recruteurs et des patrons, on en parle ...

  • Service Compris du 3 mars 2017 - BEST OF

    Revivez les meilleurs moments de l'émission depuis ce tout début d'année 2017 ! Et retrouvez nous sur notre page Facebook "Service Compris (TéléMB)" !

    ...
  • Service Compris du 24 février 2017

    Un Gala d'Arts Martiaux pour la bonne cause, celle du Télévie, c'est qu'organisent les membres du Bushikaï Wasmuel... explications et démonstrations en plateau à l'appui ! Baldo proposera bientôt de ...

Page Facebook de l'émission Toutes les émissions

Quartier d'histoires

Page Facebook de l'émission Plus d'émissions ...

RAQM TV

Plus de vidéos ...

Showtime

Plus de vidéos ...